• Portraits

TAREK, BELGACEM ET SEWANI

19 janvier 2014, 22:47

Ces photographies ont été prises lors du Festival du Sahara 2013 à Douz, Tunisie. 

Belgacem a 14 ans. Pour la première fois, il parcourt sur Sewani le méhari de son frère, deux courses majeures : la course de vitesse qu’il a remportée et le marathon. Tarek, son frère aîné, tient à offrir à l’homme en devenir ces deux courses. Plus encore, à lui transmettre son amour des méharis.

J’ai suivi Belgacem et Tarek durant ces deux journées de compétition. Qui n’ont dit que peu de paroles. Leurs regards en revanche sont éloquents d’intensité. Des regards maghrébins, tendus, marqués. Soulignés au khôl pour Belgacem. Des yeux dans lesquels rétines et pupilles se fondent. Concentration et détermination se mêlent.

Ces clichés sont une histoire d’amour fraternel dont le médiateur est l’animal. Ils sont la transmission d’une passion. Ils sont le relais  au sein d’une même lignée. Ils révèlent ce que Tarek, Belgacem et Sewani ne disent pas, mais sont.

Isabel Pérez, janvier 2014, « Tarek, Belgacem et Sewani » 

tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7tarek belgacem sewani 7